L'IMMOBILIER SUR TOULOUSE,VILLEMUR SUR TARN ET L'AVEYRON
7 Oct

Pas de PTZ en zone B2 ou C pour l’achat d’un bien immobilier dans le Tarn en 2020 !

Jusqu’où descendront-ils ? Une quinzaine de banques a encore baissé ses taux de crédit en octobre, de 0,15 % en moyenne, mais parfois uniquement sur les meilleurs profils. On atteint donc encore de nouveaux records qui boostent la demande de crédit et dynamise le marché immobilier du Tarn. La barre du million de transactions immobilières dans l’ancien sur 12 mois vient ainsi d’être franchie pour la première fois.

Dans le neuf en revanche, mauvaise nouvelle : le projet de loi de finances 2020 prévoit la suppression du Prêt à taux zéro en zones détendues (B2 et C) dès le 1er janvier 2020. En attendant son examen à l’Assemblée, voici quelques conseils pour en profiter tant qu’il est encore temps…

Suppression du PTZ dans le neuf en zone B2 ou C… une mesure préjudiciable
Pour rappel, en 2018, le PTZ avait été reconduit pour 4 ans, mais :
– Dans l’ancien, sous conditions de travaux, avec un recentrage sur les zones B2 et C et le maintien d’une quotité de financement de 40 %. Il avait été supprimé dans les zones dites tendues (A, A bis et B1).
– Dans le neuf, recentré sur les zones tendues (zones A, A bis et B1), mais abaissé à 20 % dans les zones B2 et C. Le projet de loi de finances 2020 prévoit de le supprimer totalement dans ces zones détendues.

D’ores et déjà, fin 2018, l’impact du recentrage s’était fait ressentir : le nombre de PTZ avait ainsi baissé de près de 30 % selon les données de la SGFGAS (87 434 PTZ accordés en 2018 contre 123 477 en 2017)

PTZ en zone B2 et C : comment en profiter encore ?
Malheureusement, si vous n’avez pas encore entamé votre recherche de bien, il est déjà presque trop tard pour solliciter un PTZ, car les banques ne prendront plus de dossiers d’ici 1 mois à 1 mois et demi maximum. Si jamais il est trop tard pour bénéficier d’un prêt à taux zéro, certains établissements bancaires proposent des lignes de financement complémentaire, de 10 000 à 20 000 € à 0 % si les emprunteurs ne sont pas éligibles au PTZ. C’est un petit coup de pouce qui devrait perdurer en 2020, même si le PTZ est supprimé…

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée